Quatiris.png
FRANCE
Greenglobe%20Flat%20AdobeStock_41093283_
Laroque d'Olmes
09 72 10 36 10
énergie
économie
écologie
fabrique-en-france.png

Vous souhaitez remplacer votre ancienne chaudière à fioul ou à gaz par une pompe à chaleur air/eau ? Nous proposons une installation clé en main de qualité !


Accessible pour les plus petits budgets grâce aux 9000,- € des aides disponibles.

La gamme des pompes a chaleur de notre fabricant français préféré a moins 10 %

Quatiris offre une domotique de la nouvelle génération aux 30 premieres clients !

Saunier-Duval.png
geniaset-1103070-format-flex-height.png
geniaset-ambiance-1103071-format-flex-he
La pompe a chaleur

​La pompe à chaleur est considérée comme une source d’énergie renouvelable car elle utilise jusqu'à 70 % de son énergie provenant de l'environnement. Cette énergie environnementale est disponible gratuitement et constamment renouvelée par la nature. Bien que le compresseur de la pompe à chaleur soit alimenté par l'électricité, il ne nécessite qu'une fraction de l'énergie d'un système de chauffage classique. En tout état de cause, les économies de CO² sont beaucoup plus importantes que celles réalisées avec un chauffage classique.

 
La chaleur environnementale

La chaleur environnementale, également appelée chaleur ambiante, est l'énergie provenant du sol, de l'eau ou de l'air. Il s'agit d'une forme d'énergie de faible valeur qui est utilisée, par exemple, comme source de chaleur pour les pompes à chaleur.

AdobeStock_269837246.jpg
AdobeStock_62519115.png
AdobeStock_15157445_RE.png
Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur fonctionne comme un réfrigérateur, mais en sens inverse et avec une puissance beaucoup plus élevée. Un réfrigérateur extrait la chaleur de la chambre froide intérieure et la libère dans la pièce environnante à une température plus élevée par l'intermédiaire des ailettes métalliques situées à l'arrière. Une pompe à chaleur extrait l'énergie d'une source de chaleur à un niveau de température bas, l’air, qu'elle élève ("pompe") à un niveau de température plus élevé et qu'elle rejette ensuite dans le système de chauffage d'un bâtiment, par exemple.